La critique

Tout premier film de l'acteur mondialement connu Ben Affleck, « Gone Baby Gone » est un drame saisissant sur une affaire de kidnapping d'enfant. Bienvenue dans le Boston sombre et noir de l'acteur et désormais réalisateur.

La petite Amanda a disparu. Sa mère n'a pas encore réalisé, mais sa tante elle, demande de l'aide auprès de Patrick Kenzie et Angie Gennaro. Le couple de détectives n'a pas l'habitude de ce genre d'affaire délicate, mais touchés par la famille, Patrick et Angie acceptent de leur venir en aide et de faire éclater la vérité sur la disparition de la fillette.

Gone Baby Gone
Gone Baby Gone

Une enquête pleine de secrets

Débutant leurs recherches du côté des connaissances d'Hélène, Patrick et Angie en apprennent plus sur cette mère qui se révèle toxicomane. C'est ainsi que les problèmes d'Hélène avec Cheese, le caïd du coin, vont amener de nouvelles pistes. Hélas, des pistes non fructueuses car Amanda est toujours introuvable. C'est la disparition d'un autre enfant qui va faire éclater la vérité sur l'affaire d'Amanda. Une vérité dure à avaler mais nécessaire. Patrick a fait la promesse à Hélène de lui ramener son enfant.

C'est une histoire plaisante que nous suivons ici. La trame est intéressante, le scénario intrigant, voir même passionnant. Le temps défile sans que l'on ne se lasse un instant de cette double enquête. Le rythme est juste, les rebondissements sont bien présents et la fin dramatique est pleinement satisfaisante. Le film se permet même de poser une question existentielle au spectateur. Quel aurait été votre choix si vous aviez été à la place de Patrick Kenzie ? Un choix final difficile même s'il paraît au premier abord totalement évident. Ben Affleck a su se séparer des clichés pour aller chercher au plus profond de ses personnages qui sont pour la plupart très sombres. Il n'y a pas de place pour le bien et le mal dans le film du réalisateur, seulement des personnes agissant pour ce qu'ils leur semblent juste en dépassant le domaine du légal si nécessaire. On ressort alors du film questionné, à la fois apaisé et révolté. Un film qui ne laisse donc pas indifférent et qui laisse émerger des émotions.

Un casting payant et une mise en scène intelligente

Le scénario de « Gone Baby Gone », adapté du roman éponyme de Denis Lehane, a de plus été bien mis en valeur par un casting de choix. Ben Affleck dirige ici son frère Casey dans un rôle totalement adéquat pour l'acteur. Lui et Michelle Monaghan forme l'excellent couple de détectives, même si le personnage d'Angie est un peu plus effacé. Il n'empêche que le choix est vraiment payant puisque l'on a beaucoup d'empathie pour le couple, en particulier pour Patrick. De plus le casting s'étoffe avec plusieurs seconds rôles très réussis. On retrouve ainsi Ed Harris et Morgan Freeman en enquêteurs, Amy Ryan dans le rôle d'Hélène et Amy Madigan qui incarne Bea la tante d'Amanda.