La critique

« Bienvenue à Zombieland » est le tout premier long-métrage de son réalisateur, Ruben Fleischer auteur notamment de « Gangster Squad ». Un film fun, complètement décalé et bourré d'humour.

« Bienvenue à Zombieland » rejoint donc la catégorie des films traitant sur le sujet du zombie. Nombreux sont les films ayant traité le sujet, avec plus ou moins de subtilité.

Bienvenue à Zombieland
Bienvenue à Zombieland

Mais l'oeuvre de Ruben Fleischer est complètement décalée et en aucun cas sérieuse. Le film est une comédie américaine à la sauce zombie. C'est-à-dire que les survivants tuent des zombies non pas tout d'abord pour survivre mais pour s'amuser tout simplement. Notamment le personnage de Tallahassee.

Le scénario est très original, et le synopsis est déjà drôle à lire. Les personnages mènent un périple pour survivre, mais aussi pour trouver des biscuits. C'est totalement absurde, mais cela rend le film très fun avec des personnages hilarants. « Bienvenue à Zombieland » n'a aucun autre intérêt que de divertir et d'être drôle. On ne peut rien lui demander de plus. C'est pourquoi le scénario est adéquat, quoique quelque peu court (1h20). Les rebondissements sympathiques, le bon vieux Happy End, les massacres de zombie notamment à la batte de Baseball, font de « Bienvenue à Zombieland » un film ô combien fun et déjanté. A noter tout de même quelques maladresses et facilité. La fin est beaucoup trop simple à mon goût mais elle reste bien dans l'ambiance générale du film. Une fin qui est donc très fun, très surréaliste, mais qui manque cruellement de suspense.

Les personnages et leurs interprètes sont attachants. Jesse Eisenberg est le peureux Colombus qui veut serrer une jolie fille qui est en l'occurrence Wichita. Le personnage est marrant de par son histoire et de par sa peur. Une peur qui causera la mort hilarante de Bill Murray en personne. Eisenberg est quant à lui parfait dans son rôle. Tout comme Woody Harrelson qui joue le rôle de Tallahassee. Le personnage qui est sans doute le plus comique. Friand de Twinkies et décapiteur de Zombies, un brin naïf comme Colombus et très grand fan de Bill Murray. Du côté féminin, Emma Stone interprète Wichita. Une fois de plus un personnage attachant, courageux et manipulateur. Emma Stone est une fois de plus excellente. Le dernier personnage interprété par Abigail Breslin, il s'agit de Little Rock la sœur de Wichita. Manipulatrice et très courageuse pour son âge, cette adolescente est fort sympathique.