La critique

Cette année 2006 marque donc l'arrivée du quatrième long-métrage de Christopher Nolan, intercalé entre deux épisodes des Batman (« Batman Begins » en 2005 et « "The Dark Knight » en 2008).

« Le Prestige » a beaucoup d'arguments à faire valoir, nous allons donc essayer de donner un avis sur le film. Un des nombreux points forts du film est évidemment son écriture autrement dit son scénario.

Le Prestige
Le Prestige

Une histoire originale, pas banale et sans clichés. A la lecture du synopsis, l'histoire du film peut paraître assez barbante, mais finalement grâce à une narration décousue et discontinue dans le temps, Christopher Nolan arrive à nous passionner. Les personnages sont tous très travaillés et ont des caractères très intéressants. Robert Angier est un véritable jaloux, il cherche à tout prix à découvrir le secret de Borden, même quitte à le faire tuer. Borden lui est encore plus intéressant. Lunatique, parfois agréable, parfois en colère, le personnage est difficile à cerner. Mais la fin du film est là pour nous faire comprendre ces sauts d'humeurs. Les femmes et les familles de chaque magicien ont elles aussi des rôles très important dans l'aspect dramatique du film. Les relations entre les magiciens et leurs familles sont parfois compliquées et leur situation sociale sont des sujets excellemment bien traités. Tout cela grâce notamment à des dialogues très bien construits.

Pour rentrer dans la peau de ses personnages, Christopher Nolan s'est comme à chaque fois attaché les services d'un excellent casting. Première collaboration entre le réalisateur et Hugh Jackman. L'acteur interprète Robert Angier, et on ne peut que dire que sa performance est de haute volée. Très crédible mais surtout très cruel. Christian Bale est de retour chez Nolan après avoir incarné Batman, il prête ses traits cette fois-ci à Alfred Borden. L'acteur décuple le(s) personnage(s) grâce à un jeu très juste. Véritablement taillé pour ce(s) rôle(s), il est même parfois « camouflé » à l'écran. Ceux qui ont vu le film comprendront, les autres on vous laisse découvrir...

Du côté des femmes c'est la belle Scarlett Johansson qui a été choisi pour le rôle d'Olivia. Sublime et ancrée dans l'époque, l'actrice est parfaite et amène un point de fraîcheur dans un film ô combien noir. La seconde femme du film, en l'occurrence celle de Borden est interprété par Rebecca Hall et se prénomme Sarah. L'actrice est tout aussi excellente que la fin tragique qui attend son personnage. Enfin pour finir et clore cette liste d'acteurs nous avons le fameux Michael Caine qui nous explique et réexplique les trois actes d'un tour de magie : La promesse, le Tour et enfin le Prestige. L'acteur est lui aussi très bon dans son rôle de Cutter.