La critique

Premier épisode d'une franchise très lucrative, « Fast and Furious » débarque en 2001 sur nos écrans. Un film bourré d'action, de voitures dopées et de filles en bikini.

C'est donc l'année 2001 qui marque l'arrivée d'une série de films d'action : « Fast and Furious ».

Fast and Furious
Fast and Furious

Ce premier épisode dirigé par Rob Cohen met en scène un policier infiltré dans un gang de malfrats, et qui va finir par devenir réellement l'un des leurs, allant même jusqu'à perdre son travail. Un scénario atypique, pas très original en soi mais qui fonctionne plutôt bien alternant scènes d'action pure et scène de course de voitures. On découvre Los Angeles comme on ne l'a jamais vu, surtout la nuit. L'action est au rendez-vous, le fun y est aussi et les bolides sont là pour faire vrombir leur moteur. Le film met en scène des personnages sympathiques, bien qu'un peu stéréotypé il faut le reconnaître. Nous avons monsieur gros bras et sa copine bad girl. Le personnage principal incarne un beau gosse qui fait tomber les dames à ses pieds. L'équipe de malfrat est quant à elle composée du gros bras et de sa copine, d'un ingénieur (gros clichés), d'un « ronchon » et d'un mec qui sert à rien...

Si toutefois ce scénario banal peut tenir la route, on ne peut pas en dire autant des dialogues du film qui sont pour la plupart très bateau. Des répliques qui frisent parfois le ridicule comme « On n'astique pas un moteur sans soulever le capot » (en référence à une femme). Ce « Fast and Furious » est un poil matchos. On dira simplement que la théorie selon laquelle les gros bras sont un peu bêtes se confirme grâce au film.

Le fameux casting du film composé de plusieurs acteurs que nous retrouveront dans plusieurs des épisodes de la saga « Fast and Furious » se décline ainsi. Le regretté Paul Walker incarne le beau gosse et policier Brian O'Connor. Un mec charmant, un peu fourbe mais finalement honnête. Le personnage est très attachant et le fait qu'il passe du côté des braqueurs est sympathique bien que mise en scène d'une façon simpliste. L'acteur est plutôt bon pour ce rôle qu'il reprendra dans quatre des cinq suites données à « Fast and Furious » à l'heure actuelle. Ensuite le « chef » des braqueurs, Dom Torreto est interprété par Vin Diesel. Un mec plutôt costaud, entêté et qui a une caisse d'enfer (Dodge Charger). L'acteur est plutôt convaincant même si les répliques qu'il a eu à sortir ne sont pas toujours top. La petite-amie de Torreto s'appelle Letty. Elle est interprétée par l'actrice Michelle Rodriguez. L'actrice est très convaincante dans ce rôle de Bad Girl. Mia Torreto est interprétée quant à elle par l'actrice peu connue, Jordana Brewster. L'actrice a un charme fou et sait nous le retranscrire à l'écran. Le reste du casting composé entre autres de Rick Yun ou Matt Schulze a été plutôt bon. L'ensemble des acteurs ont largement participé à l'immersion du spectateur dans le film.