La critique

Sorti en 2010, « Takers » est le second long-métrage de John Lussenhop, dix ans après son « Lockdown ».

Voyons si ce film policier centré sur des braquages s'oriente plus vers un film de renom comme « Heat » ou bien vers un énième film de casse sans intérêt.

Takers
Takers

Il s'avère très difficile d'opter pour la première hypothèse. « Takers » ne jouit pas du tout d'un scénario béton. En effet l'histoire se veut pas très passionnante. La préparation du braquage est assez longue et ennuyeuse, nous ne nous identifions pas aux personnages et les plans sont souvent plutôt moyens. Lorsque le braquage se déroule, nous sommes un peu plus passionnés mais pas des masses. On a réellement l'impression que ces scènes sont aussi désorganisées que les braqueurs et leur plan qui échoue. Les « cuts » ne sont pas toujours judicieux, la musique est quelque peu absente, bref pas de passion ni d'immersion la faute aussi à un braquage pas très spectaculaire.

Arrive ensuite le moment où tout le monde fuit et essaye de ne pas se faire choper par les flics. Ces quelques scènes sont marquées par la rencontre entre les braqueurs et le fameux policier Jack Welles et aussi par le meurtre d'un policier tué par un braqueur. Tout le monde s'en sort on se retrouve à l'hotel (lieu évidemment hyper discret) pour une sorte de débriefing. Seulement trahison (on ne dira pas qui trahit pour ne pas spoiler) et boum on se fait tirer dessus. Et c'est donc cette scène qui de loin la plus marquante du film. C'est une fusillade sur rythme de violon accompagné des bruits graves des tirs de pistolet et fusil en tous genres. Une scène pas parfaite mais qui se démarque par cette absence de son de tir. Un pari osé qui a fonctionné plutôt bien je trouve. Une musique plutôt jolie, un déroulement sympa bien qu'un peu improbable, cette scène est la scène à voir de « Takers ».

Du côté du casting hélas il n'y a pas que du bon non plus. On commencera quand par les meilleurs du film. Sans aucun doute, les deux vedettes sont les acteurs Idris Elba et Paul Walker dans leurs rôles respectifs de Gordon Jennings et John Rahway. Les deux braqueurs font donc partie de la troupe de braqueurs, chacun étant plutôt bon, et ayant tous les deux une très bonne complicité. Ensuite Matt Dillon dans le rôle du policier Jack Welles a été aussi très bon, traquant les braqueurs au dépit d'une vie sentimentale complètement bousculée. Nous retrouvons aussi le célèbre interprète d'Anakin dans les Star Wars : Hayden Christensen, ainsi que Michael Ealy. Deux acteurs assez bons aussi. Ce sont plus les performances de Chris Brown mais surtout celle de T.I qui interpelle. Le dernier beaucoup trop grimaçant et jouant un véritable faux jeu et le premier pas très à l'aise. T.I interprétais Ghost et Brown le deuxième frère Attica, Jesse. A noter que ce casting est essentiellement composé d'hommes.