La critique

Par où commencer avec Inception, il y a tellement à dire. Parlons donc d'abord du scénario, si vous le voulez bien.

On ne va pas se le cacher il n'est pas des plus simples, et on comprend pourquoi Christopher Nolan a mis dix ans pour l'élaborer.

Inception
Inception

"Nous créons un rêve pour dérober les secrets d'une personne elle-même impliquée dans le rêve". Ainsi on ressent la complexité du scénario... Cette histoire est vraiment inédite, aucun autre film ne traite de rêve de cette façon. Inception est une petite révolution de Science-fiction très bien écrite et très bien mise en œuvre. Le scénario est loin d’être brouillon. Au contraire, il est terriblement efficace et très original. Il ne faut surtout pas mettre son cerveau en veille pendant le film car là c’est le largage assuré. Ce film est narré de façon progressive, chronologique, avec l'utilisation des rêves pour créer des flashbacks. Idée d’ailleurs très originale, c’est comme cela que l’on en apprend plus sur la vie de Dom. La durée du film est assez conséquente mais cela ne choque pas énormément, et je pense que cette longue durée est nécessaire pour pouvoir bien poser l'histoire.

Côté technique, le film fait des prouesses et certaines scènes sont déjà d'anthologies. Notamment lorsque Ariane retourne le décor du rêve ou encore les changements d'impesanteur lors du combat entre Arthur et les projections du subconscient de Fischer. Des scènes marquantes. Inception propose des effets spéciaux qui sont vraiment au service du scénario, et qui sont magnifiques. La bande son du film est simplement extraordinaire avec des thèmes marquants, je pense par exemple à "Time" de Hans Zimmer.