La critique

Dernier film en date de Martin Scorsese accompagné une fois de plus de son acteur fétiche Leonardo DiCaprio.

L'histoire du « Loup de Wall Street » tirée du livre de Jordan Belfort lui-même est très intéressante dans son contenu. Il y a de la matière, des regards critiques du réalisateur sur Wall Street, sur la drogue et sur les individus de Wall Street.

Le Loup de Wall Street
Le Loup de Wall Street

Dans « Le Loup de Wall Street », Wall Street est le nid à fric, à putes et à drogues. Dans l’entreprise de Jordan, il y a du sexe dans les bureaux, des lancers de nains sur des cibles, des orchestres en caleçon. On a du mal à croire à cette histoire pourtant bien réelle tellement c'est surprenant.

Dans ce Wall Street de dingue, Jordan Belfort est un simple courtier qui va devenir un chef-d'entreprise confirmé bien qu'il soit totalement irresponsable. Son histoire racontée par Martin Scorsese nous touche, nous fait rire, nous attriste et nous fait réfléchir sur notre propre existence. Voudrions-nous vivre comme Jordan Belfort à Wall Street ? Obligé de se faire un rail de cocaïne pour tenir le coup, possédé tout ce que l'on désire, n'avoir finalement aucun ami et avoir le FBI aux fesses. Surement pas. Ce film est la preuve que l'argent ne fait pas le plus heureux des hommes. Au contraire l'argent amène l'argent, et plus Jordan a d'argent plus il en veut. Au point qu'il refuse même de se retirer des affaires tant qu'il en est encore temps et de faire passer sa femme et ses filles après ces fameux billets verts. Ne vous y tromper pas, bien que ce film soit un grand délire sur grand écran avec beaucoup de sexe, drogues, alcool, argent à gogo, c'est avant tout un film dramatique avec un personnage torturé et malheureux.

C'est ce qui fait la force du « Loup de Wall Street ». Deux aspects bien différents réunit dans un même film. Un côté totalement délirant, de l'humour, des scènes mémorables (le diner avec Matthew McConaughey) et des pétages de plomb. Mais un côté sensible caché qui nous attache au personnage bien que ce qui lui arrive est entièrement sa faute. Mais tout ça n'est qu'un engrenage dans lequel nous pourrions être pris nous aussi.

Cet attachement à ce personnage fascinant est en partie dû à une performance hors normes de Leonardo DiCaprio nommé à l'oscar du meilleur acteur pour ce rôle. Complètement dans son personnage, l'acteur épate et prouve une nouvelle fois sa grande valeur. A ses côtés on retrouve Jonah Hill lui aussi totalement dans son personnage. Délirant, drôle mais aussi navrant son personnage est indispensable au récit. L'ensemble du casting a été excellent, et je saluerais pour finir sur les performances d'acteur, celle de Matthew McConaughey et son improvisation du diner. Elle est surement la scène la plus marquante de ce film étendu sur trois heures. Un chant qui restera longtemps ancré dans les mémoires.