La critique

Parce que « The Fountain » est bien trop méconnu par le public à mes yeux, je me devais enfin de faire la critique du film de Darren Aronofsky au casting notamment composé d'Hugh Jackman (Prisoners, X-Men) et de Rachel Weisz(Oz, Jason Bourne L'héritage).

Le troisième film du réalisateur de « Requiem For a Dream » et de plus récemment « Noé » nous ouvre ici les portes de trois histoires. Trois mondes différents mais mettant en scène un seul et même personnage : Thomas (Tommy, Tom).

The Fountain
The Fountain

Le premier de ces trois récits se déroule dans les années 2000. Tommy est un chercheur sur la tumeur du cerveau. Ses recherches, il les fait sur des cobayes que sont des singes. Izi, sa compagne est elle-même atteinte de la maladie. Alors qu'elle se sait perdue et que la mort viendra tôt ou tard la chercher, Izi écrit un livre. De son côté Tommy refuse de voir la vérité en face et s'obstine à trouver un remède au lieu de passer ses derniers moments avec sa femme.

Le livre d'Izi est en réalité la deuxième histoire, celle du conquistador à la recherche de la fontaine donnant l'immortalité. Mais cette fontaine est protégée par les Mayas pour que personne ne puisse y accéder. Quant à la troisième histoire, celle de Tom un explorateur qui recherche pourquoi il est hanté par une femme, j’emmétrais l'hypothèse que cette troisième histoire représente l'âme de Tommy. Une âme qui doit accepter la mort de sa femme.

Ces trois histoires forment un récit intéressant, fantastique mais aussi réaliste, et mis en scène avec élégance. Car avant même son scénario bien construit, « The Fountain » marque par une mise en scène sublime. Les passages d'un monde à l'autre sont marqués par des raccords sonores ou visuels parfaits. Les costumes sont élégants, on se souviendra longtemps de la robe de Rachel Weisz à l'époque de l'Espagne du XVIe. Des décors flamboyants notamment celui du troisième monde représentant une sphère qui rend prisonnier Tom. Des effets visuels flamboyants et des cadres marqués par de très gros plans sur les magnifiques acteurs que sont Hugh Jackman et Rachel Weisz.

Un casting d'exception puisque Hugh Jackman est touchant dans ses trois rôles. Notamment dans le rôle de Tommy, un homme désespérer, perdu, incapable d'une réflexion tant il est obstiné à l'idée de sauver la femme qu'il aime. L'acteur nous touche et parvient aussi à faire vivre le monde de Tom l'explorateur alors qu'il vit seul dans une petite sphère. La magnifique Rachel Weisz dans le rôle d'Izi et d'Isabel nous impressionne par sa beauté et sa prestation très juste. L'actrice parvient à nous toucher au plus profond et on est comme émerveillé devant sa beauté en tant que Reine d'Espagne. Ellen Burstyn dans un rôle un peu secondaire est elle aussi excellente. Le reste du casting est un peu plus secondaire.