La critique

Film de Doug Liman notamment connu pour avoir réalisé « La Mémoire dans la Peau » premier épisode de la quadrilogie Bourne, « Edge of Tomorrow » nous propulse dans un futur proche pas très joyeux.

La sortie du film et notamment sa promotion (bandes-annonces) n'annonçait pas grand-chose de bon pour ce blockbuster. Les trailers ne me tentaient pas trop mais pourtant je me suis déplacé et ce que je peux dire c'est que je n'ai pas été déçut.

Edge of Tomorrow
Edge of Tomorrow

Ne vous attendez pas au chef-d'oeuvre du siècle évidemment. Disons que le film respecte son statut de blockbuster qui se veut avant tout divertissant.

Le pitch d'« Edge of Tomorrow » est l'un des plus simplistes qui soit dans le grand monde qu'est la science-fiction. Une méchante espèce extraterrestre envahi la terre et nous devons la sauver. Dans l'histoire du film, le faible peuple français n'a pas réussi à contenir les hordes ennemies. En Europe seul Londres peut encore rester sauve. Un débarquement s'organise sur des plages pour repousser l'ennemi. Comme vous pouvez le constater cette histoire fait référence à la seconde guerre mondiale, mais de manière simpliste. Les petits Français ont été envahi par les hordes allemandes du dictateur Hitler, mais les Anglais eux su rester saufs, et ont participé au débarquement en Normandie qui fut une véritable boucherie. Comme par hasard, dans « Edge of Tomorrow » le débarquement est aussi une boucherie.

Ce film fait donc référence à de vraies histoires, mais pas seulement. Les autres références sont filmiques. Les extraterrestres sont d'une rapidité incroyable, mais ce qui frappe le plus c'est leur apparence. Je dirais qu'ils viennent tout droit de la trilogie Matrix des frères et sœurs Wachowski et de leurs sentinelles meurtrières. Un peu de plagiat en ce début d'été 2014. Je retire puisque « Edge of Tomorrow » est adapté de bandes dessinées dans lesquelles les mimics devaient surement ressembler aux sentinelles que combat le valeureux Néo.

Si on laisse de côté ce pitch facile adapté d'une BD, on peut laisser place à une histoire bien construite. Les retours dans le passé sont extrêmement bien fait même si on a peur de se lasser au début. A l'arrivée le résultat est prenant puisque les scènes se ressemblent mais apporte toujours de nouveaux éléments à l'intrigue. La mise en scène est réussie mais on regrettera peut-être cet happy end mal venu. De bonnes doses d'humour viennent rafraichir tous ce contenu un peu trop sérieux parfois et c'est très agréable.

Si l'histoire arrive à être aussi prenante, c'est aussi dû en partie à son acteur vedette, Tom Cruise. L'acteur est simplement excellent et très crédible. Le réveil après une mort n'est surement pas une des scènes les plus faciles à jouer mais Tom Cruise le fait plus d'une dizaine de fois en restant crédible. Je lève mon chapeau. Derrière l'acteur on retrouve Emily Blunt qui nous livre une bonne prestation. Le reste du casting est un peu secondaire mais l'ensemble a été très correct.