La critique

Déjà, ceux qui s'attendent à un film bourrin avec beaucoup d'action et des voitures, passer votre chemin Drive vous décevra. Ce film est le vrai contraire d'un film d'action. Il est lentement raconté, les dialogues sont très courts.

D'ailleurs des dialogues il y en a peu dans Drive. Ces dialogues sont même parfois très "silencieux". Il peut se passer toute une scène entre deux personnages sans que l'un ou l'autre ne décroche pas un mot.

Drive
Drive

C'est ennuyeux me direz-vous. Et bien non! Cela donne une vraie puissance au regard des acteurs. Et puis si vous doutez encore, n'oubliez pas que Drive a quand même obtenu le prix de la mise en scène au festival de Cannes. Ce n'est pas rien...

Le scénario est peut-être simple à priori, "un homme menant une double vie". Ok, on peut l'accorder. Mais cela n'empêche pas le film d'être très bon et de nous tenir en haleine. On a un personnage vraiment dans l'impasse. Que va-t-il faire pour s'en sortir? Drive est un genre de film qui devient assez rare. Un film très violent. Oui, notre personnage du "Driver" peut faire preuve d'une très grande violence. C'est aussi une autre facette du personnage de Ryan Gosling. Enfin n'exagérons rien, ce n’est pas du gore non plus. Drive peut se classer à côté des films de Quentin Tarantino par exemple. Des films assez violents où le sang n'est pas caché. Avis aux âmes sensibles...

Drive, est soulevé par une énorme performance de Ryan Gosling. Sûrement la meilleure de sa carrière d'ailleurs. Il est vraiment génial dans ce rôle, une prestation digne des plus grands. À ses côtés on a une Carey Mulligan, qui n'a rien à se reprocher non plus. Un visage qui nous fait parvenir des sentiments constamment. Le reste du casting est aussi très bon, Bryan Cranston comme Oscar Isaac mais aussi Ron Perlman ou Albert Brooks. Rien à redire du casting.