La critique

Sorti en milieu de cette année 2014, « Godzilla » est un reboot du film éponyme de 1998. C'est Gareth Edwards qui est aux commandes et succède donc à Roland Emmerich. Voyons quels arguments a à faire valoir ce blockbuster estival.

Emmené par un casting très bon et un réalisateur débutant (c'est seulement son deuxième film), « Godzilla » se veut donc un film de monstre, mettant en scène des « Kaiju ».

Godzilla
Godzilla

L'histoire de « Godzilla » tourne autour d'une attaque de créatures étranges qui ont secrètement été étudiées par des scientifiques. Notre personnage principal, Ford va essayer d'arrêter ces créatures, et pour cela rien de mieux que de leur lancer une petite bombe nucléaire dans la gueule (piment américain). C'est ainsi que par pur hasard Ford se retrouve de nouveau dans l'armée qu'il vient de quitter, car il est le seul à pouvoir aider cette dernière à amorcer la bombe et à la désamorcer si besoin ( A croire que l'armée américaine ne recrute plus). D'autre part une autre créature plus ancienne encore, navigue dans les océans depuis très longtemps, c'est Godzilla. Son arrivée sur la terre soudaine et surtout totalement incomprise (Pourquoi ? Dans quel but?) va semer encore plus la panique au sein de la population. Mais Godzilla a un but précis, celui d'être un gentil, et de péter la gueule aux méchantes créatures(Merci les scénaristes). Autre point scénaristique totalement bidon, le coup du vient on va faire des petits pour envahir la terre. Déjà que le mâle et la femelle ont une esthétique affreuse, mélange de Tripodes Spielbergien et d'Aliens géants, alors si la progéniture est pareil merci la beauté du paysage.

Disons que ce qui vient d'être dit juste au-dessus résume un peu le film. Un film déjà vu (évidemment remake), pas du tout original et avec un scénario très facile. Si on énumère on a le coup de la bombe vu mainte et mainte fois dans ce genre de film, la scène du pont qui ressemble un peu beaucoup à celle de « Pacific Rim » et le Happy-End vraiment assez mal venu je trouve. Ce scénario ne m'a donc pas vraiment plu, trop prévisible et pourtant on sent qu'un effort a été fait pour donner de l'intérêt aux différents personnages. Hélas cela ne passionne pas.

Pourquoi ça ne passionne pas ? Parce que qui dit monstre géant dit baston. Hors ici les combats on n'y a pas trop droit. Les grosses bébêtes défoncent plus les grattes ciels qu'autres choses. Il manque des combats titanesques comme il pouvait y avoir dans « Pacific Rim ». Se concentrer sur l'histoire et les personnages c'est bien, encore faut-il que cela plaise. Moi j'aurais préféré des coups de poing sur ce coup-là même si la vie de Ford et sa famille ne sont pas inintéressantes en soi.

Au niveau du casting et des personnages on a donc Ford qui est campé par un excellent Aaron-Taylor Johnson. Une performance remarquable qui donne beaucoup de crédibilité au personnage. Bryan Cranston, interprète de Joe Brody est aussi très bon. Ensuite Elizabeth Olsen dans le rôle d'Elle a été plutôt convaincante, une bonne surprise. Enfin Ken Watanabe qui interprétait Daisuke Serizawa en fait beaucoup trop pour moi. Ca finirait par agacer. Pour ce qui est des créatures on appréciera le look de Godzilla vraiment très réussi mais on se souviendra moins du look des autres créatures qui est totalement raté.