Matthias Schoenaerts

Matthias Schoenaerts

Biographie

Jeunesse et formation

Fils de l'acteur flamand Julien Schoenaerts, il est parfaitement bilingue néerlandais et français grâce, notamment, à une grand-mère liégeoise.

Élève du Conservatoire royal d'Anvers, Matthias Schoenaerts monte sur les planches pour la première fois, aux côtés de son père, à l'âge de 8 ans. Il fait ses débuts au cinéma à 15 ans et tient le petit rôle de Wannes Scholliers dans le film Daens, de son compatriote Stijn Coninx, où son père interprète l'évêque de Gand, Antoine Stillemans.

Carrière

Il apparaît dans un épisode des séries télévisées Flikken en 2001 et Stille waters en 2002. Cette même année, Dorothée Van Den Berghe le choisit afin de jouer Oscar, un fils révolté en conflit avec son père colérique, dans son premier long métrage remarqué Meisje. En 2003, il est au générique d'un autre premier long métrage, celui du réalisateur Tom Barman, Any Way the Wind Blows. Après ce film, on le retrouve jusqu'en 2005, quasi consécutivement dans huit courts métrages, et le long métrage Ellektra, de Rudolf Mestdagh, où le père de Matthias tourne pour la dernière fois avant son décès survenu le .

En 2006, il incarne Dennis, ce garçon de 26 ans libéré après avoir purgé une peine de prison pour viol, dans Dennis van Rita de Hilde Van Mieghem. Paul Verhoeven lui offre cette même année le rôle de Joop dans Black Book, un drame se déroulant à La Haye, sous l'occupation allemande. Il joue ensuite dans Nadine, de Erik de Bruyn et De muze, de Ben van Lieshout (2007), Loft, d'Erik Van Looy, Left Bank (Linkeroever), de Pieter Van Hees (2008) et My Queen Karo, le deuxième long métrage de Dorothée Van Den Berghe (2009). En 2010, après son rôle de Samuel Verbist dans Pulsar, d'Alex Stockman, il est engagé pour la première fois par un réalisateur français, en l'occurrence Franck Richard, pour son film fantastique La Meute, dont les têtes d'affiche sont Yolande Moreau, Émilie Dequenne et Benjamin Biolay.

En 2011, il crève l'écran dans Bullhead (Rundskop), de Michaël R. Roskam. Il y incarne Jacky Vanmarsenille, un éleveur bovin flamand, irascible et dopé aux hormones ; l'acteur a dû prendre trente kilogrammes de muscles pour incarner le personnage.

À la recherche de l'acteur pour Ali, l'un des personnages principaux avec Stéphanie (Marion Cotillard) de De rouille et d'os, Jacques Audiard choisit finalement Matthias Schoenaerts, après avoir effectué des essais avec plus de deux cents personnes. Il interprète ensuite Filip dans The Loft, le remake américain du film de 2008, également réalisé par Erik Van Looy. L'action est transposée d'Anvers à La Nouvelle-Orléans et Schoenaerts reprend le même rôle tenu dans la version belge initiale. Sur les conseils de Marion Cotillard, Guillaume Canet l'engage pour Blood Ties, le remake américain des Liens du sang, aux côtés de Mila Kunis, James Caan et Clive Owen. Il remporte le César 2013 du meilleur espoir masculin pour son rôle dans De rouille et d'os, devenant le premier acteur belge à gagner ce prix.

En 2014, Schoenaerts donne la réplique à Kate Winslet dans Les Jardins du roi , d'Alan Rickman. L'année suivante, il est à l'affiche du film Suite française aux côtés de Michelle Williams et Kristin Scott Thomas.

Mode

Il devient l’égérie publicitaire de la marque Louis Vuitton pour sa collection printemps-été 2014.

Matthias Schoenaerts a joué dans...